citation


citation

citation [ sitasjɔ̃ ] n. f.
• 1355; lat. citatio
1Dr. Sommation de comparaître en justice, en qualité de témoin ou de défendeur (signifiée par huissier ou par lettre recommandée du greffier). Notifier, recevoir une citation. Citation à comparaître. Citation pour contravention. Citation devant les tribunaux civils. ajournement, assignation. Citation en conciliation. Par ext. Acte la notifiant. Les témoins doivent présenter leur citation au tribunal.
2Cour. Passage cité d'un auteur, d'un personnage célèbre et donné comme tel (généralement pour illustrer ou appuyer ce que l'on avance). exemple, extrait, passage, texte. Citation orale, écrite. Citation textuelle, authentique, déformée, tronquée. Relever une citation. Donner la référence d'une citation. Citation en tête d'un ouvrage. épigraphe. Citation à valeur universelle. 1. adage, aphorisme, maxime, proverbe, sentence. Exemples forgés et citations d'un dictionnaire. « un dictionnaire sans citation est un squelette » (Voltaire).
Paroles rapportées oralement. Une citation de son discours. Loc. FIN DE CITATION : locution orale signalant la fin des paroles qu'on rapporte sans les assumer (cf. Fermer les guillemets).
3Milit. Mention honorable d'un militaire, d'une unité, qui se sont distingués. Citation à l'ordre du jour. Citation à l'ordre du régiment. Obtenir une citation.

citation nom féminin (bas latin citatio, -onis, proclamation) Action de citer, de rapporter les mots ou les phrases de quelqu'un ; paroles, passage empruntés à un auteur ou à quelqu'un qui fait autorité. Phrase chorégraphique, musicale, plan cinématographique, etc., inséré dans une création d'un artiste sans qu'il en soit l'auteur. Action d'assigner quelqu'un en justice. Récompense accordée à un militaire pour des actions d'éclat, des faits de guerre et, hors guerre, pour des actes de courage et de dévouement. ● citation (citations) nom féminin (bas latin citatio, -onis, proclamation) Léon-Paul Fargue Paris 1876-Paris 1947 Ne fais donc jamais de citations classiques : tu exhumes ta grand-mère en présence de ta maîtresse. Sous la lampe Gallimard Jean Grenier Paris 1898-Dreux 1971 Une chose m'excède maintenant après m'avoir ébloui : ce sont les citations et les références. La Vie quotidienne Gallimard Marie Jean Hérault de Séchelles Paris 1759-Paris 1794 Citer peu et fondre toujours la citation dans le discours, de peur d'en couper le fil et de le refroidir. Théorie de l'ambition, Codicille politique et pratique d'un jeune habitant d'Épône Victor Hugo Besançon 1802-Paris 1885 De quelque mot profond tout homme est le disciple. Les Contemplations, Suite, I, 8 Pierre Jean Jouve Arras 1887-Paris 1976 Je répugne à me lire dans les citations. En miroir Mercure de France Anne, dite Ninon de Lenclos Paris 1616-Paris 1705 Votre fils ne sait rien ? Que vous êtes heureux, il ne citera pas ! Lettres Ambrose Gwinnet Bierce Meigs County, Ohio, 1842-Mexico 1914 Citation. Action de répéter de façon erronée les mots d'un autre. Mots cités de façon erronée. Quotation. The act of repeating erroneously the words of another. The words erroneously repeated. The Devil's Dictionary Thomas Love Peacock Weymouth, Dorset, 1785-Lower Halliford, Middlesex, 1866 Un livre qui ne fournit pas de citations n'est, me judice, nullement un livre : c'est un jouet. A book that furnishes no quotations is, me judice, no book — it is a plaything. Crotchet Castle, 9citation (expressions) nom féminin (bas latin citatio, -onis, proclamation) Citation directe, assignation directe d'une personne devant une juridiction de jugement par la victime ou le ministère public, lorsque l'affaire est simple et ne nécessite pas d'instruction. Fin de citation, formule de la langue orale indiquant la fin d'un texte cité. ● citation (synonymes) nom féminin (bas latin citatio, -onis, proclamation) Action d'assigner quelqu'un en justice.
Synonymes :

citation
n. f.
d1./d DR Sommation de comparaître devant une juridiction; acte par lequel cette sommation est signifiée. Citation devant les tribunaux.
d2./d Passage cité d'un propos, d'un écrit. Il multiplie les citations grecques et latines.
Loc. Fin de citation: expression par laquelle on signale qu'après avoir rapporté ou dicté les paroles d'un autre on parle en son propre nom.
d3./d Mention spéciale pour une action d'éclat. Citation d'un militaire à l'ordre de la Nation.

⇒CITATION, subst. fém.
I.— Domaine du dr. Action de citer en justice.
A.— Spéc. Sommation, signifiée à quelqu'un par exploit d'huissier, de comparaître dans un délai fixé, devant un juge de paix, un tribunal correctionnel ou de simple police pour être jugé ou pour témoigner. Notifier, recevoir, annuler une citation; cédule de citation; citation en conciliation; citation pour contravention :
1. Le délai pour comparaître sera réglé par le juge de paix à jour fixe, mais de manière qu'il y ait toujours, entre la citation notifiée et le jour indiqué pour la réunion du conseil, un intervalle de trois jours au moins...
Code civil, 1804, p. 76.
2. ... tandis que la porte d'entrée s'ouvrait directement sur le large couloir, garni de banquettes, où attendaient les témoins. Dès une heure et demie, bien que la citation ne fût que pour deux heures, les Roubaud étaient là.
ZOLA, La Bête humaine, 1890, p. 75.
Rem. Les quasi-synon. ajournement et assignation s'emploient pour une convocation devant des tribunaux civils ou de commerce.
DR. PÉNAL. Citation directe. Sommation, faite à l'auteur d'un délit par la victime, de comparaître sans instruction préalable devant un tribunal correctionnel. Abus de citation directe :
3. ... soit que le demandeur assigne des agents qui ne sont pas couverts par la qualité d'officier de police judiciaire en se constituant partie civile ou par citation directe de manière à mettre en marche l'action publique...
G. BELORGEY, Le Gouvernement et l'admin. de la France, 1967, p. 190.
Vx. [Devant un tribunal eccl.] Procès, citation devant l'official (HUGO, La Légende des siècles, t. 6, 1883 p. 110).
B.— P. méton. Citation en justice. Acte écrit, exploit d'huissier assignant quelqu'un à comparaître devant le juge d'instance et précisant le délai fixé. Copie de citation :
4. On comprend dès lors comment Asie put se trouver dans la salle des Pas-perdus du Palais-de-Justice, une citation à la main, se faisant guider dans les corridors et dans les escaliers qui mènent chez les juges d'instruction...
BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes, 1846, p. 405.
5. ... on leur envoya une citation à comparaître devant le tribunal de simple police, pour injures envers le garde, et s'y entendre condamner à 100 francs de dommages et intérêts « sauf le recours du ministère public, vu les contraventions par eux commises : coût 6 francs 75 centimes. Tiercelin, huissier ».
FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 2, 1880, p. 179.
II.— Domaine didact. et autres. Action de citer les paroles, les écrits d'un auteur.
A.— Domaine didact.
1. Action de citer un passage d'auteur, de reproduire exactement ce qu'il a dit ou écrit, oralement ou dans un texte. Des règles sont prévues pour la citation d'un texte ou d'un fragment de texte dans un nouvel ouvrage imprimé (J. PRINET, La Phot. et ses applications, 1945, p. 115).
2. P. méton.
a) Paroles, ou phrase, passage, texte empruntés à un auteur et que l'on reproduit textuellement, de vive voix ou par écrit, pour illustrer, éclairer ou appuyer ce que l'on veut dire. Faire des citations; recueil, choix, rapprochement de citations; le goût des citations; une citation exacte, tronquée. Synon. emprunt, extrait. Je prépare longuement le discours où j'intercale à propos quelques citations latines (RENARD, Poil de Carotte, 1894, p. 166) :
6. Je vis d'abord, au-dessous d'une date et entre guillemets, cette citation de l'Évangile : « Celui qui est fidèle dans les petites choses le sera aussi dans les grandes » ...
GIDE, Les Faux-monnayeurs, 1925, p. 1020.
7. ... il relut son article d'un bout à l'autre. À le voir ainsi imprimé, avec les nombreux alinéas et les citations en italique, il lui parut bien meilleur que la nuit précédente.
DRUON, Les Grandes familles, t. 1, 1948, p. 90.
SYNT. Une belle, longue, fausse citation; une citation bien choisie, à propos, biblique, latine, classique, littéraire, sacrée, juridique; d'abondantes, de nombreuses citations; des citations variées; emprunter une citation; multiplier les citations; orner, émailler un discours de citations; terminer par une citation; une erreur de citation; à coups de, à grand renfort de citations; appuyer, étayer une opinion sur des citations; la référence d'une citation; mettre une citation entre guillemets.
b) Phrase, passage, texte d'auteur ou l'auteur lui-même que l'on indique simplement, auquel on se réfère. Synon. évocation. Faits, circonstances que l'on rapporte, que l'on avance à l'appui de son opinion. Synon. allégation :
8. Comme une pareille proposition ne sauroit être admise que sur des preuves, et non sur sa simple énonciation, essayons de la mettre en évidence par la citation des principaux faits connus qui en constatent le fondement.
LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 240.
B.— ARM. Récompense honorifique décernée à un militaire ou à une unité pour un fait d'armes, un acte glorieux, et consistant dans l'énonciation écrite et lue à haute voix de ce haut fait. Citation à l'ordre du jour, de l'armée, du corps d'armée, de la division, de la brigade, du régiment. Le Comité de la libération nationale décidait de lui conférer la médaille militaire avec une très belle citation (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 168) :
9. Derrière lui, Gilbert railla, du ton qu'il aurait pris pour lire une citation à l'armée :
— « A toujours fait preuve de la plus courageuse initiative, donnant à ses camarades l'exemple d'une incomparable bravoure.»
DORGELÈS, Les Croix de bois, 1919, p. 174.
P. ext. Le texte même de cette distinction honorifique :
10. Il tira de sa poche une liasse de citations. — « Celle-là : deux Buls esquintés, celle-là quatre, celle-là six, celle-là une compagnie avec ses officiers. (...) »
VERCEL, Capitaine Conan, 1934, p. 219.
P. anal. Inscription, mention honorifique. Citation d'un élève au tableau d'honneur. Une amie qui donnait une fête (...) aurait bien voulu une citation dans les Échos de la vie française (MAUPASSANT, Bel-Ami, 1885, p. 134).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) XIVe s. [date ms.] « action de citer en justice » (BERS., Tite Live, B.N. 20312ter, f° 64 v° ds GDF. Compl.); b) 1567 « assignation » (Junius ds Lar. Lang. fr.); 1577 (JUNIUS, Nomenclator omnium rerum propria nomina variis linguis explicata indicans); 2. 1671 citation d'un Autheur (POMEY); 3. ca 1790 citation à l'ordre « mention honorable décernée pour un haut fait » (ds BRUNOT t. 9, p. 671). Empr. au b. lat. citatio « proclamation (contexte juridique) », puis en lat. médiév. « action de citer en justice » (VIIe-IXe s.) et « écrit par lequel on cite en justice » (XIIIe s. ds Mittellat. W. s.v.). Fréq. abs. littér. :775. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 936, b) 912; XXe s. : a) 1 166, b) 1 306.

citation [sitɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. V. 1355; lat. citatio, -onis « citation en justice », du supin de citare. → Citer.
1 Dr. Sommation de comparaître en justice, signifiée par huissier ou par lettre recommandée du greffier, à une personne jouant le rôle de témoin ou de défendeur. || Notifier, recevoir une citation. || Citation pour contravention.
Spécialt. Sommation de comparaître devant le juge de paix, le tribunal de simple police ou le tribunal correctionnel.Citation devant les tribunaux civils ou de commerce. Ajournement, assignation.
Citation directe, signifiée par exploit d'huissier et par laquelle, en matière de simple police ou correctionnelle, le prévenu ou la personne civilement responsable sont sommés de comparaître devant la juridiction compétente.
1 Les citations pour contraventions de police seront faites à la requête du ministère public ou de la partie qui réclame, et, en matière forestière, à la requête des agents forestiers.
Code d'instruction criminelle, art. 145.
Citation en conciliation. Conciliation.
2 La citation, assujettie aux mêmes formes que les citations ordinaires, doit énoncer sommairement l'objet de la conciliation.
Dalloz, Nouveau répertoire, no 24, art. Conciliation.
Cédule de citation. Cédule. || Acte de citation. || Donner, notifier une citation.
Acte notifiant une citation. || Les témoins doivent présenter leur citation au tribunal.
2 Cour. Action de citer, de prélever et de réutiliser un fragment de texte; fragment emprunté à un texte authentifié, utilisé dans un autre texte, dans une intention didactique ou esthétique, pour illustrer ou appuyer ce qui est écrit. || La citation d'une phrase de Shakespeare (action de citer).(Une, des citations). Bribe, exemple, extrait, passage, texte (→ Revendicateur, cit. 2). || Citation orale, écrite. || Chercher une citation. || Tirer une citation d'un ouvrage faisant autorité. || Prendre, relever une citation dans un livre. || Donner la référence d'une citation. || Justifier ses citations. || Multiplier les citations. || Émailler, entrelarder, farcir, hérisser, illustrer, larder, orner, remplir, saupoudrer, truffer un discours de citations. || Une citation à l'appui d'une opinion. || Citation abrégée, déformée, tronquée. || Citation textuelle, authentique. || Mettre une citation entre guillemets. || Citation en tête d'un ouvrage. Épigraphe. || Citation aphoristique. Maxime, sentence. || « Un dictionnaire (cit. 3) sans citation est un squelette » (Voltaire). || Exemples et citations littéraires d'un dictionnaire. || Dictionnaire, recueil de citations françaises, étrangères. Anthologie, florilège.
3 Je vous ai dit que cette citation avait été tronquée, et que deux ou trois phrases littéraires, très circonspectes, du commencement, avaient été mises de côté.
Sainte-Beuve, Correspondance, t. I, 8 déc. 1832, p. 266.
4 Le premier point du « Sermon sur la mort », cet admirable premier point, qui contient les plus brûlantes paroles qui soient, parties des lèvres de Bossuet, se termine par des citations d'Arnobe et du Psalmiste (…)
Émile Faguet, Étude littéraires, XVIIe s., Bossuet, p. 413.
5 Une citation est une référence : Danton se suffit à lui-même. Il s'appuie sur les vérités d'expérience.
Louis Barthou, Danton, p. 12.
6 Ses naïves confessions sont pleines de bonne humeur, de drôlerie, d'exubérance : il les farcit de citations dans toutes les langues, de vers de son invention, de morales de mirliton.
R. Rolland, Voyage musical au pays du passé, p. 108.
7 Aucune prose plus que la sienne (celle de Péguy), sauf peut-être celle de Montaigne et de Rabelais, n'est hérissée de citations.
A. Maurois, Études littéraires, Charles Péguy, t. I, p. 235-236.
Loc. Fin de citation : locution orale par laquelle on signale que des paroles qu'on rapporte (et qu'on n'assume pas) se terminent et que l'on va parler pour son propre compte. Sic (→ Fermer les guillemets).
3 Mention honorable d'un militaire, d'une unité, distingués par une action d'éclat. || Citation à l'ordre du jour. || Citation à l'ordre du régiment, de la division, de l'Armée. || Il a obtenu plusieurs citations.Par ext. Texte de cette mention.
Par anal. || Citation d'un élève au tableau d'honneur. Inscription.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Citation X — Citation X …   Deutsch Wikipedia

  • citation — ci·ta·tion /sī tā shən/ n 1: a writ giving notice to a person to appear in court: as a: a process served upon an interested party in a probate proceeding b: a notice to a person that he or she is charged with a petty offense (as a traffic… …   Law dictionary

  • Citation — • A legal act through which a person, by mandate of the judge, is called before the tribunal for trial Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Citation     Citation      …   Catholic encyclopedia

  • Citation — (ca. 1950) Rasse: Englisches Vollblut Vater: Bull Lea Mutter: Hydro …   Deutsch Wikipedia

  • citation — CITATION. s. f. Ajournement. En ce sens, il n est guère d usage que dans les affaires Ecclésiastiques. Il n a point comparu à la première citation. Après les trois citations. [b]f♛/b] Il se dit aussi De l ordre que le Grand Maître envoie à tous… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • citation — Citation. sub. f. v. Adjournement. En ce sens il n est guere en usage que dans les affaires Ecclesiastiques. Il n a point comparu à la premiere citation. aprés les trois citations. Il signifie aussi, Allegation. Citation d un passage. mettre les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Citation — Ci*ta tion, n. [F. citation, LL. citatio, fr.L. citare to cite. See {Cite}] 1. An official summons or notice given to a person to appear; the paper containing such summons or notice. [1913 Webster] 2. The act of citing a passage from a book, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • citation — (n.) c.1300, summons, written notice to appear, from O.Fr. citation, from L. citationem (nom. citatio) a command, noun of action from pp. stem of citare to summon, to put in motion, to call forward (see CITE (Cf. cite)). Meaning passage cited,… …   Etymology dictionary

  • citation — [n1] excerpt example, illustration, mention, passage, quotation, quote, quoting, reference, saying, source; concept 283 citation [n2] award bidding, charge, commendation, encomium, mention, panegyric, reward, salutation, summons, tribute;… …   New thesaurus

  • citation — [sī tā′shən] n. [ME citacion < OFr citation < L citatio, a command (in LL, a summoning) < pp. of citare: see CITE] 1. a summons to appear before a court of law 2. the act of citing, or quoting 3. a passage cited; quotation 4. a reference …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.